Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pourquoi trois avé maria ?

par Franck for Medjo 6 Octobre 2019, 14:00

Vous vous êtes sans doute posé la question, avez songé à la Trinité, puis vous êtes fié à la tradition. Une minute avec Marie vous donne la réponse. N’hésitez pas à vous reporter à ce site.

Pourquoi les Trois Ave Maria ?

La sainte dévotion révélée par la Bienheureuse Vierge Marie à sainte Mechtilde (1241-1298) consiste essentiellement à réciter, tous les jours, trois Ave Maria pour remercier les Trois Personnes de la Sainte Trinité des admirables privilèges de Puissance, de Sagesse et de miséricordieuse Bonté qu'Elles ont départis à notre divine Mère, et obtenir, par son intercession, la grande grâce de la bonne mort (persévérance finale).

Chacun doit veiller à dire avec piété ces Trois Ave Maria, tous les jours de sa vie, autant que possible, sans y manquer jamais par sa faute ou par négligence, afin de mériter, chaque jour, la protection de la Reine du Ciel, et de s'assurer ainsi sa miséricordieuse assistance pour l'heure de la mort.

On peut réciter ces Trois Ave Maria plusieurs fois par jour ainsi que le font quelques-uns, et même chaque fois qu'on entend les heures sonner ; mais, d'après l'usage introduit et recommandé par les saints, spécialement par saint Léonard de Port-Maurice et saint Alphonse de Liguori, il convient de les réciter, le matin, en se levant, et le soir, avant de prendre son repos.Beaucoup de bons chrétiens et de pauvres pécheurs ont dû leur salut éternel, on n'en peut douter, à leur fidélité constante à cette salutaire pratique.

Découvrir plus sur mariedenazareth.com : L'Ave Maria (Ste Mechtilde)

Revue en route

Prions : Je vous salue, Marie pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Pourquoi trois avé maria ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page