Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces dix jours qui firent de Medjugorje le nouveau centre spirituel de l'Europe. 2ème jour

par Franck for Medjo

Comment tout a commencé…

« Une dame lumineuse sur la colline du Podbrdo qui porte son enfant dans les bras salue les enfants… »

Ces 10 jours qui firent Medjugorje, le nouveau centre spirituel de l'Europe.

 

Le deuxième jour.

 

Le deuxième jour, jeudi 25 juin 1981, durant la journée, certains de leurs amis se moquèrent d’elles lorsqu’elles étaient aux champs, ramassant du tabac !  les interpellant : « Tiens voilà la Gospa ! »

La mère de Vicka demanda à Marinko Ivankovic (mécanicien de Citluk)  de les accompagner avec un autre voisin, afin de voir de quoi il en retourne. Il était plus âgé père de trois enfants et que les pères de trois des enfants étaient absents du domicile, car travailleur en Allemagne.

 

Le soir, Marija raconte qu’elle était dans la cuisine entrain de préparer le repas, ses parents étant partis dans une autre vigne, Milka dans un champ pour s’occuper des moutons,  que Vicka la rejoint et qu’elle répond à Vicka « si elle elle nous appelle nous irons ». C’est ce qu’ils firent,  les enfants s’entendent pour retourner à la même heure à proximité de la colline. Milka et l’autre Ivan ne sont pas parmi eux, par contre, le  jeune Jakov (10 ans) est avec eux, fils unique d’une paysanne du village, Jaka et d’Ante (travailleurs à Sajevo). Le petit Jakov, qui ne s’y attendait pas, était tout excité, « je vois la Gospa » « comme elle est belle je n’ai jamais vu une dame aussi belle !  Maintenant que j’ai vu la Gospa, je peux mourir ».

(Mirjana est la cousine de Jakov, mais n’a pas de lien de parenté même si elle porte le même nom de famille qu’Ivan) et Marija (la sœur la plus âgée de Milka). Et aujourd’hui ils décident de grimper la colline dès qu’ils voient la lumière, ils grimpent aussi vite qu’ils peuvent, ils volent jusqu’au lieu où elle apparait, tombent à genoux et prient. Ils prient un Notre Père, je vous salue Marie et le Gloire au Père. Elle prie avec eux les deux dernières prières.  L’apparition devient plus précise et ils la voient nettement, la Vierge est heureuse, leur sourie. Après les prières, elle débute le dialogue avec eux, c’est à ce moment qu’Ivanka, encore perturbée par le décès deux mois plus tôt de sa maman (Jagoda) pose la question comment va ma maman ? « Elle va bien, tu ne dois pas te faire de soucis, elle est auprès de moi ». (elle va bien, ; ta maman va bien.)

Mirjana demande un signe, car on nous qualifie de menteurs et de fous.

Ils l’interrogent si elle va revenir demain. La Vierge approuve avec un sourire et les quitte avec des mots affectueux maternels utilisés dans la langue croate: « Allez avec Dieu, mes anges ! » « andjeli moji » prononcés avec douceur. Le ton, le timbre est comme une musique, précisent-ils, un peu comme une clochette dans une belle langue croate, pas en dialecte ! soulignent-ils.

Jakov se releva, il était tombé à genoux sur des épines et Marija sur un nid de guêpes, sans égratignure, ni piqûre.

 

Ce jour fut très important, car comme le confiera Marija, à une interview (parue dans Gebetsaktion,n° 138, 3ème 2020)  leur réponse à l’appel de Marie en se rapprochant d’elle constitue le jour anniversaire des apparitions et peut être célébré en tant que début des apparitions. C’est ce jour-là que l’on célèbre la reine de la paix.

Vicka dira que sa grand’mère ou des vielles femmes du village lui conseille d’asperger la Gospa (nom affectueux que les croates donnent à la Vierge) d’eau bénite. Ce qu’elle fera le lendemain.

 

(sans vouloir être négligeant ou désinvolte avec les personnes ou lieux cités ni avec les accents et les caractères spécifiques à la langue croate, je ne dispose pas des caractères spéciaux souvent -transformés-  une fois convertis sur le site, excusez donc tous les noms propres, de famille ou de lieux qui se trouvent privés de leurs caractères propres).

 

Ces dix jours qui firent de Medjugorje le nouveau centre spirituel de l'Europe. 2ème jour
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page