Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 Nov

Yvan reçu à la cathédrale autrichienne de Vienne (St Stephan Dom) par le cardinal Schonborn.

Publié par Franck for Medjo

Yvan, le voyant, a été reçu à la cathédrale de Vienne par le cardinal Christoph Schonborn, le 17 novembre dernier.

Le cardinal avait déjà témoigné de son intérêt pour le lieu de prière marial en se rendant au moment des fêtes de fin d'année dans le village croate de Bosnie. Son témoignage, sa présence avait suscité des critiques notamment de l'ordinaire du lieu. Le cardinal avait présenté ses excuses à l'évêue.

Aujourd'hui il reçoit Yvan à la cathédrale, c'est un grand événement et une poursuite vers une "certaine" reconnaissance des événéments passés  dans le village de Marie reine de la Paix.

 

Mary TV a retransmis ces événements en direct vers 11 h, avec les témoignages. Le site a d'ailleurs diffusé l'heure d'adoration, le chapelet suivant l'apparition.

 

La bénédiction des objets a été faite ensuite par un prêtre.

 

Un article du Daily spirit témoigne de cet événément. On vous tient au courant de ces informations. De plus sachez que tout ceux qui liront le billet d'Ivan sur l'ordinateur seront bénis, selon les propos même d'Ivan, attribués à la Vierge Marie.

 

  Voici quel était le contenu de son programme de visite :

(source l'information  : MEDJUGORJE TODAY)

16h : Témoignage de Magnus MacFarlane-Barrow (Mary’s Meals) / 17h : Rosaire / 17h40 : Apparition d'Ivan / 18h : Témoignage d'Ivan / 19h : Messe présidée par le Cardinal Schönborn / 20h : Adoration du Saint Sacrement / 21h : Fin de l'Adoration.

 

 

Yvan-et-Marija.jpg

Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar