Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
04 Dec

Message du 2 décembre 2012 à Mirjana pour la conversion des non-croyants

Publié par Franck for Medjo

 mrijana2009.jpgChers  enfants, avec un amour maternel et une patience maternelle, de nouveau, Je vous appelle à vivre selon mon Fils – pour répandre sa paix et son amour, afin que comme mes apôtres, vous puissiez accepter la vérité de Dieu de tout votre cœur et prier pour que l'Esprit Saint vous guide. Alors, vous serez en mesure de servir fidèlement mon Fils et de montrer son amour aux autres par votre vie. Selon l'amour de mon Fils et mon amour, comme mère, Je m'efforce de faire entrer tous mes enfants égarés dans mon étreinte maternelle et de leur montrer le chemin de la foi. Mes enfants, aidez-moi dans ma bataille maternelle et priez avec moi pour que les pécheurs puissent prendre conscience de leurs péchés et se repentir sincèrement. Priez aussi pour ceux que mon Fils a choisis et consacrés en son nom. Je vous remercie. »

 

Commenter cet article

Anne-Laure 06/12/2012 09:39

Merci Franck! Je suis en train de lire un livre merveilleux écrit par Sr Emmanuel "l'enfant caché de Medjugorje" qui répond à toutes mes interrogations! :-)

Franck for Medjo 06/12/2012 09:10

Il convient en effet de prier pour lui, aucune prière du coeur n'est perdue, elles produiront le moment venu -lorsqu'il sera prêt, lorsque Dieu le voudra- une pluie de grâces. Aucune prière n'est
perdue. Dieu écoute toujours ses enfants qui le prient avec le coeur.

Anne-Laure 05/12/2012 12:34

cela fait plusieurs années que je prie pour que mes 4 enfants soient protégés et se convertissent, mais peut-être que je ne le fais pas assez bien...
Mon dernier fils de 21 ans est encore à la maison. Je ne sais comment communiquer avec lui. Pour lui Dieu n'existe pas...

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar