Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Sep

Le rapport de la commission d'enquête sur Medjugorje serait positif

Publié par Franck for Medjo

A en lire ce document, sur ce site en anglais puis traduit plus bas en français,

les premières conclusions seraient positives. A prendre donc au conditionnel.

 

Allez voir le témoignage ici :

 

http://viens-seigneur-jesus.forumactif.com/t9630-medjugorje-rome-donnerait-un-rapport-positif-sur-medjugorje

 

link

 

Prions tous pour que ce lieu soit reconnu,  pour être plus qu'un encore qu'un haut lieu marial.

 

04160009.jpg

Commenter cet article

ced 05/10/2012 22:18

les trois évêques successifs ont rendu un jugements négatifs.
Bien des choses ne collent pas la bas, notamment le comportements de certains voyants (gains excessifs) et de certains franciscains (P.Jozo notamment qui désobéit à la hiérarchie)
j'ai hâte de prendre connaissance du jugement en cours
je crains : "Non constat de supernalitate"

(quelle différence avec l'attitude exemplaire de St Bernadette)

Franck for Medjo 05/10/2012 21:28

Le lieu est aujourd'hui un lieu de pèlerinage encadré par l'Eglise. Le pèlerinage particulier y est autorisé (contrairement à ce qui est dit -surtout en France- qui ne brille pas par sa catholicité
actuellement !) seuls les pèlerinages officiels ne sont pas autorisés. Néanmoins de nombreux groupes avec leurs prêtres arrivent en masse sur les lieux. D'Italie en premier lieu actuellement, mais
aussi d'Autriche, d'Allemagne, de Pologne... pour ne citer que les plus nombreux. Il faut aussi citer les évêques, cardinaux, venus sur place (officiellement ou sans s'annoncer) qui tous ont été
bouleversés par la foi ardente et les nombreuses conversions. Ne citons que cet homme d'église qui a été bouleversé par les confessions qu'il a entendues !!! (en tant que simple prêtre
anonyme).

Bien évidemment, le clergé local est tout à fait formé pour recevoir les fidèles. Comme sur tout lieu de pèlerinage.
Les prêtres le font avec le mandat de l'ordinaire du lieu (le curé de la paroisse sous la responsabilité de l'ordinaire du lieu l'évêque, qui a été dessaisit du dossier de Medjugorje).

Les longues files devant les confessionnaux et la la foule à toutes les messes sont un signe fort du retour des fidèles vers le Christ par Marie. Si c'est diabolique, Satan aurait bien loupé son
coup ! Autant d'hommes et de femmes qui retournent à Dieu cela aurait bien été un mauvais plan !

Et même dans ce cas extrême, ce que je ne pense pas, là où le mal abonde, la grâce surabonde ! Les prières des pèlerins ne peuvent pas rester vaines. La grâce de Dieu est infinie.

Bien évidemment, comme vous le dites, les pèlerins peuvent aussi se rendre sur d'autres lieux d'apparitions -déjà reconnus- La Salette, Fatima, Lourdes, Baurain... Mais si nous loupons le
rendez-vous actuel que nous donne la Vierge en un lieu, ce serait vraiment dommage d'y aller 100 ans après !

Nos anges veillent sur nous et nous protègent du Mauvais, aller prier sur place, c'est se tourner vers Marie et vers Jésus, les prières seront toujours conduites par nos saints anges (nous venons
de les célébrer) à leur légitime destinataires. Ils voient Dieu face à face. Nous n'adorons pas un lieu, mais nous profitons de ce lieu pour adresser nos prières à Dieu le Père.

ced 05/10/2012 17:16

suite -
il faut aller dans des lieux officiellement reconnus par l'Eglise : Lourdes, Fatima, Banneux .. etc

ced 04/10/2012 20:51

Satan a su tenté le Fils de l'Homme, il est malin et sait singer une apparition

ced 04/10/2012 20:50

ATTENTION

les 3 évêques de Mostar se sont prononcés négativement...

c'est une épreuve pour l'Eglise !

je connais très bien Medj

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar