Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Dec

Message de la Vierge à Mirjana à Medjugorje du 2 décembre 2016

Publié par Franck for Medjo

voici le message du 2 décembre à Mirjana de la Vierge Marie à Medjugorje,

traduction officielle.

 

 

"Chers enfants,

mon cœur maternel pleure lorsque je regarde ce que font mes enfants. Les péchés se multiplient ; la pureté de l'âme est de moindre importance ; mon Fils est oublié, de moins en moins honoré, et mes enfants sont persécutés.

C'est pourquoi vous, mes enfants, apôtres de mon amour, dans votre âme et dans votre cœur, invoquez le nom de mon Fils ! Il aura pour vous des paroles de lumière.

Il se manifeste à vous, il rompt le pain avec vous et vous donne des paroles d'amour pour que vous les transformiez en actes de miséricorde et que vous soyez ainsi témoins de la vérité.

C'est pourquoi chers enfants, n'ayez pas peur ! Permettez à mon Fils d'être en vous.

Il se servira de vous pour panser les blessés et convertir les âmes égarées. C'est pourquoi, chers enfants, revenez à la prière du chapelet.

Priez le chapelet avec des sentiments de bonté, de sacrifice et de miséricorde. Priez non seulement avec des mots mais avec des actes de miséricorde. Priez avec amour pour tous les hommes. Mon Fils a exalté l'amour par son sacrifice.

 

C'est pourquoi, vivez avec Lui pour avoir la force et l'espérance, pour avoir l'amour qui est vie et qui conduit à la Vie Éternelle.

Grâce à l'amour de Dieu, je suis moi aussi avec vous et, par mon amour maternel, je vous conduirai. Je vous remercie !"

(Mirjana a dit que la Gospa était triste durant l'apparition.)

 

Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar