Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Sep

Prières au coucher... Posologie : une fois par jour, au coucher

Publié par Franck for Medjo

Pas seulement pour les insomniaques, mais pour tous nos lecteurs, une manière de déposer sa journée et son sommeil entre les mains de Dieu.

Posologie : une fois par jour, au coucher

La prière a été publiée par l'excellent site aleteia le dimanche 18 septembre.

Mon Père,
À présent que les voix se sont tues
et que se sont apaisées les clameurs,
ici au pied du lit
mon âme s’élève vers Toi, pour dire :
Je crois en Toi, en Toi j’espère,
et je t’aime de toutes mes forces,

Gloire à Toi, Seigneur !

Dans tes mains je dépose la fatigue et les combats,
les joies et les déceptions
de cette journée qui est derrière moi.
Si les nerfs m’ont trahi,
si les élans égoïstes m’ont dominé,
si j’ai cédé à la rancune ou à la tristesse,
pardon, Seigneur !
Aie pitié de moi.

Si j’ai été infidèle,
si j’ai prononcé des paroles vaines,
si je me suis laissé emporter par l’impatience,
si j’ai été une épine pour quelqu’un,
pardon, Seigneur !

Cette nuit
je ne veux pas m’abandonner au sommeil
sans sentir dans mon âme
l’assurance de ta miséricorde,
ta douce miséricorde
entièrement gratuite.

Seigneur ! Je te remercie, mon Père,
parce que tu as été l’ombre fraîche
qui m’a enveloppé toute cette journée.
Je te remercie parce que,
invisible, aimant, enveloppant,
tu as pris soin de moi comme une mère,
durant toutes ces heures.

Seigneur ! Maintenant, autour de moi,
tout est silence, tout est calme.
Envoie l’Ange de la paix sur cette maison.
Relaxe mes nerfs,
apaise mon esprit,
libère mes tensions,
inonde mon être de silence et de sérénité.

Veille sur moi, Père bien-aimé,
Tandis que je m’abandonne au sommeil,
confiant comme un enfant
qui dort heureux dans tes bras.
Dans ton Nom, Seigneur, je me reposerai tranquille.

Amen.

Nous complétons, cette excellente idée par une autre prière.

Rappelons également celle-ci que prient tous les consacrés, chaque soir ainsi dans le monde les moines et les religieux s’endorment en récitant ces paroles du vieillard Syméon. On peut donc ainsi être une fois de plus dans la confiance de l'Eglise et de la grande prière de tous les hommes.

Celle-ci invitant à prendre le repos ou à remettre sa vie entre les mains du Créateur.l

Syméon qui après avoir eu la grâce d'être informé qu'il pourrait voir le Messie et le jour où elle fut exaucée, remercie le Seigneur et lui dit qu'il peut maintenant être renvoyé

Voici ce beau cantique de Syméon, Luc 2,29-32) : « Maintenant, ô Maître souverain, tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu le salut, que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël. Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles, Amen ».

c’est le Nunc dimittis, (désormais tu peux congédier) désormais il peut mourir car il a vu celui qui serait « la lumière des nations » et la « gloire d’Israël ».

Enfin pour le beau repos de chacun d'eux, si nous n'achevons pas le rosaire, ou nous endormons demandons à notre ange gardien de le finir de le réciter en notre nom.

berceuse de Brahms.

Prières au coucher... Posologie : une fois par jour, au coucher
Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar