Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
03 Dec

Message du 2 décembre 2014 à Mirjana à Medjugorje

Publié par Franck for Medjo

Message de la Vierge à Mirjana, reçu le 2 décembre 2014 :

"Chers enfants ! Retenez-le - car je vous le dis,

l'amour vaincra. Je sais que beaucoup d'entre vous sont en train de perdre l'espérance parce qu'ils voient autour d'eux souffrance, douleur, jalousie et envie...

Mais, je suis votre Mère. Je suis dans le Royaume mais je suis aussi ici avec vous. Mon Fils m'envoie à nouveau vous aider. C'est pourquoi, ne perdez pas espoir. Suivez-moi plutôt - car la victoire de mon Cœur est dans le Nom de Dieu. Mon Fils bien-aimé pense à vous comme il a toujours pensé à vous.

Croyez-Le et vivez-Le ! Il est la Vie du monde.

Mes enfants, vivre mon Fils signifie vivre l'Evangile.

Cela n'est pas facile.

Cela signifie amour, pardon et sacrifice.

Cela purifie et ouvre le Royaume.

La prière sincère, qui ne consiste pas seulement en des mots mais en une prière dite par le coeur,

vous aidera, ainsi que le jeûne,

car il est aussi amour, pardon et sacrifice.

C'est pourquoi, ne perdez pas espoir mais suivez-moi. Je vous prie à nouveau de prier pour vos bergers, afin qu'ils regardent toujours vers mon Fils qui était le premier Berger du monde et dont la famille était le monde entier. Je vous remercie."

-------------------------------------------------------------------------------

(pub gratuite)

Ne manquez pas, le Rendez-vous du 3 avec Soeur Emmanuel,

ne pas oublier le 3 du mois à 21 heures,

sur le site enfantsdemedjugorje.

vitraux de l'église paroissiale de Medjugorje.

vitraux de l'église paroissiale de Medjugorje.

Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar