Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Sep

Message de la Vierge à Medjugorje, à Mirjana, le 2 septembre 2014

Publié par Franck for Medjo

“Chers enfants, moi votre Mère,

je viens à nouveau parmi vous par amour, un amour qui n'a pas de fin,

issu de l'amour infini de l'infini Père Céleste.

Et, lorsque je regarde dans vos coeurs, je vois que beaucoup d'entre vous m'acceptent comme mère et, d'un coeur sincère et pur, désirent être mes apôtres.

Mais je suis aussi la Mère de ceux d'entre vous qui ne m'accueillez pas et qui, par la dureté de votre coeur, ne veulent pas connaître l'amour de mon Fils.

Vous ne savez pas combien mon Coeur souffre et combien je prie mon Fils pour vous.

Je le prie de guérir vos âmes, car il peut le faire. Je le prie de vous illuminer avec le miracle du Saint Esprit, afin que vous cessiez de le trahir, de l'insulter et de le blesser toujours davantage.

Je prie de tout mon coeur pour que vous compreniez que seul mon Fils est le salut et la lumière du monde. Et vous, mes enfants, mes chers apôtres, portez toujours mon Fils dans vos coeurs et vos pensées !

C'est ainsi que vous portez l'amour. Tous ceux qui ne Le connaissent pas Le reconnaîtront en votre amour.

Je suis sans cesse à vos côtés. En particulier, je suis aux côtés de vos bergers, car mon Fils les a appelés à vous guider sur le chemin de l'éternité. Je vous remercie, mes apôtres, pour votre sacrifice et votre amour.“

(Mirjana a précisé que la Vierge était triste, toutefois remplie d'amour.)

tableau, peint avant les apparitions, exposé aujourd'hui dans la salle Saint Jean-Paul II, dite jadis salle jaune.

tableau, peint avant les apparitions, exposé aujourd'hui dans la salle Saint Jean-Paul II, dite jadis salle jaune.

Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar