Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 May

La lettre de Sabrina des éditions Sakramento du 1er mai

Publié par Franck for Medjo

Sabrina a entendu l'appel de Medjugorje et voulait aider le ciel, alors, elle a organisé des voyages, en fait des pèlerinages... c'est ainsi qu'elle a titré son autobiographie. (j'ai rajouté l'image de la couverture en bas de message)

Depuis elle est à la tête des éditions Sakramento pubiant des livres, il faut lire l'interview du Père Jozo (et voir le DVD bio du père Jozo) pour comprendre le caractère et le tempérament marial du père (franciscain) curé à l'époque des apparitions (qui n'était pas sur place les premiers jours des apparitions prêchant une retraite) qui a subit les persécutions et la prison. Il n'a pas cru tout de suite, contrairement à son évêque, mais il croit toujours.

Aux éditions Sakramento on trouvera aussi la vie de ce second prêtre dévoué corps et âme à ses paroissiens le père Slavko, mort un vendredi saint sur le mont de la croix en faisant son chemin de croix.

Et bien d'autres livres (voir le site)

Le mot de Sabrina, du 1er mai avec tous nos encouragements. (www.sakramento.com)

Maranatha-Conversion

Mouvement international et œcuménique d’intercession

pour la guérison du cœur humain, la guérison de l’humanité

Nous sommes déjà le 1er mai 2014… Je n’arrive pas à réaliser que le projet que je portais dans le cœur depuis une vingtaine d’années a bien eu lieu, qu’il a été un succès extraordinaire et que nous sommes revenus il y a déjà huit mois! Quand je suis allée récupérer des photos chez le jeune cinéaste Jozo Ivankovic et je lui demandais comment lui se sentait il m’a répondu: «Je me sens bizarre!» Je crois qu’il a bien résumé ce sentiment. On se sent tous «bizarres», aucun d’entre nous ne peut réaliser pleinement ce que nous avons vécu.

Nous sommes tous conscients de la dimension historique de ce qui a eu lieu en Terre Sainte.

Du 19 au 27 août 2013, Mgr André Joseph Léonard, la voyante Vicka Ivankovic-Mijatovic et 550 pèlerins venus du monde entier, auxquels se sont joints des milliers de chrétiens de Terre Sainte de toutes les confessions présentes sur place, se sont réunis pour, pendant une semaine, prier ensemble, pour la Guérison de l’humanité! Et ce qui est fou aussi, c’est de voir combien furent nombreux les non-chrétiens, des musulmans et des juifs, qui sont venus nous rejoindre! C’était beau à en pleurer.

Les fruits de ce pèlerinage ne cessent de nous éblouir: de nombreux groupes de prières sont en train de naître à travers le pays, des groupes de prières composés de chrétiens de toutes les obédiences présents en Terre Sainte. Charbel Maroun, notre coordinateur local, me disait que des musulmans et des juifs avaient demandé la permission de rejoindre ces groupes!

Maranatha-Conversion: un mouvement né d’une intuition

Ce pèlerinage, né du mouvement Maranatha-Conversion, est une intuition de Mgr André Joseph Léonard, l’archevêque de Malines-Bruxelles, le primat de Belgique. Cet homme de foi portait dans le cœur depuis des dizaines années le désir de créer un mouvement de prière pour la guérison de l’humanité, mais il lui a fallu être patient.

Nous nous sommes rencontrés en avril 2007, par le plus pur de ces hasards organisés par le Seigneur. Nous avons eu un coup de foudre amical et j’ai compris que j’irai au bout du monde pour aider cet homme à réaliser sa mission. Il se trouve que ce que nous ressentions l’un et l’autre était entièrement en cohérence, lui avait une partie du projet et, à ma manière, je possédais l’autre partie.

Comme je ne me voyais pas entreprendre quoi que ce soit s’il n’y avait pas Medjugorje et les Messages de la Vierge Marie inclus dans le projet, je suis allée demander à la voyante Vicka si elle accepterait de se joindre à nous. Vicka a accepté avec un enthousiasme qui m’a coupé le souffle.

Si les préparatifs du projet ont commencé au printemps de 2007, il nous faudra attendre l’été 2013 pour que le 1er pèlerinage Maranatha puisse avoir lieu en Terre Sainte, là où tout a commencé il y a 2000 ans.

Mgr Léonard est le directeur spirituel du projet, il en est le cœur spirituel. Je mesure l’honneur que j’ai eu que d’en être la coordinatrice mondiale, la responsable de l’exécutif. Nous y avons investi toutes nos forces et tout notre amour, nous n’avons pas compté notre temps ni notre énergie, mais sans la réponse enthousiaste de toutes les personnes qui se sont jointes à nous à travers le monde, rien n’aurait été possible. Ceci est avant tout un magnifique projet qui a rassemblé des hommes et des femmes si divers et portant dans le cœur le même désir de paix, de foi, d’amour, d’espérance…

N’hésitez pas à aller visiter le site: www.maranatha-conversion.com

Instants uniques et pure joie

Les réunions de prière ont eu lieu à travers toute la Terre Sainte et ont rassemblé, selon certaines sources, 25% de la population chrétienne du pays! On avait physiquement l’impression de pouvoir toucher la joie, la foi, l’espérance qui émanaient de ces rencontres… Dans cette partie du monde où la violence fait malheureusement partie du quotidien, prière et espérance sont un besoin vital.

La liste des évêques et prêtres participants est impressionnante également. En plus de Mgr André Joseph Léonard, il y avait l’évêque de l’Eglise Melkite, Mgr Elias Shakour, l’évêque de l’Eglise Maronite, Mgr Musa Haag, l’évêque catholique romain de Nazareth, Mgr Boulos Markuzzo, l’évêque de l’Eglise orthodoxe roumaine en Terre Sainte, Mgr Léronim, Mgr William Shomali, évêque auxiliaire de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, Patriarche Latin de Jérusalem et des dizaines de prêtres…

Vicka a eu des apparitions publiques quotidiennes de la Vierge Marie, chaque soir dans un endroit différent: une église à Jaffa, Gethsémani à Jérusalem, une immense salle à Bethléem, un immense terrain à Mi’Ilya près de Nazareth…

Vicka a été un rayon de soleil inexprimable pour nous tous. Elle nous a bouleversés de sa joie, de sa gentillesse, de sa disponibilité pour tous, alors que sa santé est si fragile, qu’elle est si chétive. Par elle, par sa présence, par son sourire, c’est le Ciel qui est venu directement remplir nos cœurs d’une espérance nouvelle, ceci malgré les informations alarmantes diffusées par les médias concernant la situation dans le monde et tout spécialement du Moyen Orient.

C’est justement à Nazareth le 20 août 2013 qu’une chrétienne israélienne, Thérèse Daoud, a guéri d’un cancer des os gravissime qui aurait pu lui ôter la vie. L’affaire a intéressé tout le pays, on en a parlé à la télévision, sur tous les réseaux sociaux, les professeurs juifs qui s’occupaient de son cas admettant que c’est une guérison qu’ils ne comprenaient pas, une guérison qui les bouleversaient.

Oui, chaque instant était unique, chaque rencontre durant cette semaine a été pure joie, mais je reste particulièrement émue de la dernière réunion de prière commune avec la population locale, celle de Bethléem le 25 août 2013.

La Vierge Marie est de retour à Bethléem

Les lieux saints sont petits; ils ne pouvaient contenir les milliers de participants. A Bethléem nous nous sommes réunis dans la grande salle de sport de l’école Terra Sancta, tenue par les franciscains de la Custode de Terre Sainte. Cinq mille chaises avaient été installées, mais je pense qu’au moins 2000 personnes supplémentaires étaient debout dans les allées et dans la cour… Il faisait une chaleur étouffante, mais personne ne semblait s’en soucier.

Chaque participant avait dans la main un chapelet. A un moment, une femme est montée sur le podium. Je ne savais pas qui elle était. J’écoutais la traduction dans mon oreillette et j’ai compris que c’était madame le maire de Bethléem. Une loi dit que le maire de Bethléem sera toujours choisi parmi les chrétiens. Mme Véra Ghattas Baboun s’est approchée du micro et elle a dit en substance: «La première fois les habitants de Bethléem n’ont pas su accueillir la Vierge Marie. Ils lui ont fermé leurs portes. Une nouvelle occasion nous est offerte et nous n’allons pas la laisser passer. Cette fois-ci nous l’accueillons de tout notre cœur, cette fois-ci nous l’accueillons chez nous!» A cet instant, elle a levé sa main droite dans laquelle elle tenait son chapelet et d’une voix forte a commencé à prier «Je vous salue Marie…» Et les 7000 participants se sont levés, le chapelet dans leurs mains levés et de toute leur force, de tout leur cœur, ont continué avec elle: «… pleine de grâce, le Seigneur est avec vous… » J’ai cru que mon cœur allait cesser de battre d’émotion!

A la fin de la Messe, Mgr Fouad Twal, le Patriache Latin de Jérusalem, a fait la consécration de Bethléem et de la Palestine au Cœur Immaculé de Marie. Je me trouvais à moins de deux mètres de lui, je pouvais donc voir son visage de près: entièrement mouillé, il ruisselait de larmes! Il avait du mal à lire le texte de consécration tellement l’émotion le submergeait! Je le regardais et je regardais Mgr Léonard qui se trouvait tout près de lui et je me disais combien nous avions de la chance d’avoir des évêques aussi extraordinaires, aussi courageux!

Le Seigneur et la Vierge Marie sont toujours présents en Terre Sainte, c’est normal, c’est leur pays natal. Certains l’ont peut-être oublié. Un jour je raconterai à mes petits enfants que j’étais présente la semaine où les habitants de Terre Sainte ont de nouveau accueilli la Vierge Marie chez eux!

Et maintenant?
Un grand pèlerinage dans des sanctuaires de France
et à Paris fin
décembre 2014!

Après avoir rêvé du projet de pèlerinage en Terre Sainte pendant des années, après y avoir travaillé pendant de longs mois et après avoir vécu ces journées intenses, il nous a fallu prendre un temps de recul. Nous avions besoin de faire le point, de voir où nous allions, de nous remettre à l’écoute du Seigneur pour avancer dans la direction qu’Il nous indiquerait, car tout avançait très vite, tout prenait des dimensions qui nous éblouissaient.

Les demandes pour un prochain pèlerinage Maranatha se faisaient pressentes et Mgr Léonard a d’abord pensé que nous devrions aller à Rome. Nous étions très motivés à l’idée d’un pèlerinage qui aurait eu lieu à Rome fin décembre 2014. Mais nous avons vite compris que Rome serait pour une prochaine fois. Il nous fallait d’abord nous retrouver dans les sanctuaires de France !

Les sanctuaires de France après la Terre Sainte? Absolument! La France est la Fille aînée de l’Église et en tant que telle elle doit reprendre sa place de nation chrétienne, de lumière des nations. Je sais de quoi je parle, je suis croate! Je suis tellement passionnée par le sujet que nous avons publié un livre et réalisé un documentaire sur ce sujet, je vous le recommande vivement, il s’agit de «L’Album de vie de la Fille aînée de l’Eglise», paru aux Éditions Sakramento www.sakramento.com

La France a un rôle très important à jouer, mais elle s’est un peu essoufflée… elle a besoin de se réveiller. On peut même penser qu’elle est déjà en train de se réveiller. Ensemble nous allons être les témoins de quelque chose de grand et nous nous sentirons bénis d’avoir été présents en ces moments si importants.

La France a eu la grâce d’avoir la présence du Ciel si souvent dans ses nombreux et magnifiques sanctuaires et tous ces sanctuaires méritent de redevenir des lieux privilégiés où des fidèles de plus en plus nombreux viendront pour prier pour le renouveau spirituel, non seulement de la France, mais aussi du monde, pour la nouvelle évangélisation, pour la guérison de l’humanité !

Notre bonheur est donc de vous proposer aujourd’hui de nous rejoindre pour un second pèlerinage international Maranatha, en France, du 27 décembre 2014 au 2 janvier 2015. J’espère de tout cœur que nous serons de nouveau TRES nombreux, que nous serons de nouveau ensemble et que l’aventure de la découverte de la richesse spirituelle de la France vous fascinera et vous rendra heureux, de la même manière que nous avons été heureux de ces jours inoubliables passés en Terre Sainte.

Au lieu de gaspiller un temps précieux à commenter tout ce qui ne va pas, nous prendrons le temps nécessaire pour suivre les conseils de vie qui nous ont été donnés à travers le temps dans ces endroits privilégiés que sont les sanctuaires de France: Lisieux, Pontmain, Ste Anne d’Auray, l’île Bouchard, Saint Martin de Tour, la Rue du Bac, Notre Dame des Victoires, Notre Dame de Paris…

Nous avons demandé à Lumen Terra, www.lumen-terra-com, agence de voyages spécialisée dans les pèlerinages en France, de nous aider à réaliser ce projet. Découvrez le passionnant programme qu’ils nous ont concocté, inscrivez-vous, réservez ces journées dès à présent sur votre agenda, faites passer l’information à tout votre carnet d’adresses, encouragez toutes les personnes de votre connaissance à se joindre à vous, à nous, dans cette nouvelle aventure!

Les journées seront ponctuées, comme cela fut le cas en Terre Sainte, de découvertes de sanctuaires, de leurs histoires, de leurs particularités, de l’importance des message qui y ont été laissés; nous aurons des temps d’enseignements importants que nous donnera Mgr Léonard, mais aussi d’autres participants de qualité, des célébrations superbes et pour finir une nuit de prière pour le Réveillon du Nouvel An à Paris.

Passer le Nouvel An à Paris est le rêve de nombreuses personnes, mais passer le Réveillon du Nouvel An à Paris, en prière avec des pèlerins venus du monde entier: que peut-on désirer de mieux?

Bruxelles, Journée de prière Maranatha
dimanche 29 ju
in 2014

Après le succès de la première réunion de prière Maranatha, qui a eu lieu à la Basilique de Koekelberg le samedi 9 mars 2013, et qui a rassemblé plus de 2500 pèlerins, nous vous invitons à venir, très nombreux, nous rejoindre pour une seconde grande journée Maranatha, le dimanche 29 juin 2014, en la solennité du Cœur de Jésus, également à la Basilique de Koekelberg, à Bruxelles.

Découvrez le programme sur notre site www.maranatha-conversion.com

Parlez-en à tous vos proches et soyons très nombreux à nous retrouver pour un temps de prière très profond et recueilli, mais en même temps festif et joyeux…

Le DVD Maranatha Terre-Sainte 2013

Nous sommes très reconnaissants à Pierre Barnérias, cinéaste de talent, de nous avoir réalisé un documentaire bouleversant, vraiment magnifique! Je savais que Pierre avait du talent, mais là il m’a vraiment épatée! Son film est un vrai bijou et j’espère que vous nous aiderez à le faire connaître au plus grand nombre. Si vous étiez avec nous fin août 2013, vous retrouverez ces moments intenses vécus ensemble. Si vous n’avez pas pu vous joindre à nous, alors vous comprendrez mieux notre enthousiasme et probablement ce DVD vous donnera envie d’en savoir plus et aussi de nous rejoindre pour la seconde édition, pour le pèlerinage dans les sanctuaires de France et Paris fin décembre 2014.

Vous avez été nombreux à nous demander la date de sortie de ce DVD, mais l’aspect technique lié aux traductions en une dizaine de langues en a un peu retardé la sortie. Commandez-le dès à présent sur le site www.sakramento.com.

Maranatha a besoin de vous!

Je me permets de vous rappeler que l’Association Maranatha est entièrement basée sur du bénévolat. Ni mon mari Vladan ni moi ne sommes payés pour un travail qui nous prend beaucoup de temps. Nous sommes libres de le faire ou de ne pas le faire et notre engagement dans Maranatha est une joie, nous nous sentons heureux et honorés de faire partie de cette aventure.

Nous avions pris des engagements l’été dernier et nous avons en gros pu les couvrir, mais l’association se développe de plus en plus, nous recevons une quantité de courriers électronique et de demandes diverses chaque semaine et nous essayons d’y répondre de notre mieux.

Nous avons pu réaliser le site en 11 langues, nous avons pu faire traduire le livre en neuf langues, en plus de l’original écrit en français, sans oublier la version slovaque qui est en cours... Nous devons désormais payer les traducteurs, faire dupliquer le DVD, faire imprimer les livres, tenir le site à jour, organiser des réunions d’information pour nos prochaines rencontres. Nous avons des frais de déplacement, de téléphonie, de comptable, des frais de gestions que nous essayons de tenir réduits au minimum en faisant le maximum nous-mêmes, en demandant tant que c’est possible à des volontaires de nous aider.

Je voudrais ici remercier chaleureusement toutes les personnes qui nous ont spontanément proposé leur aide…

Rien que pour couvrir les frais d’imprimerie et de traductions dans les dix langues du livre de prière Maranatha, nous avons besoin d’environ 30.000 €.

Nous pensons que ce livre est un document précieux pour faire prendre conscience aux gens de l’importance de s’engager activement dans le renouveau du monde. Nous pensons que le mouvement Maranatha répond de manière profonde à cette attente des cœurs et nous pensons donc que tout ce travail, tout cet engagement en vaut la peine. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir et désormais nous avons besoin de vous.

Nous essayons autant que possible de ne pas importuner les gens et nous ne vous avons jamais sollicités. Mais aujourd’hui, nous n’avons pas d’autre choix, tout est en attente, tout est bloqué: les dossiers s’accumulent et plus rien ne peut avancer sans votre aide. S’il vous plaît, aidez-nous en faisant un don à l’association sur le site www.maranatha-conversion.com, ou alors achetez des DVD’s Maranatha sur le site www.sakramento.com

En attendant la joie de vous revoir ou d’avoir de vos nouvelles...

je vous garde dans mes prières.

Sabrina
______________
____________________________________________________________
Les Éditions Sakramento, 14, rue Alphonse Daudet, 75014 Paris, France

www.sakramento.com e-mail : sabrina@sakramento.com

Sakramento - Centre de Paix, Put za Majcino selo bb, Bijakovici,
88266 Medjugorje, Bosnie-Herzégovine

la vierge de Puta au-dessus des gorges de Skradin (Croatie) Parc national de Krka (photo FS, reproduction interdite)

la vierge de Puta au-dessus des gorges de Skradin (Croatie) Parc national de Krka (photo FS, reproduction interdite)

j'ai voulu aider le ciel à sauver le monde alors j'ai organisé des voyages, le livre de Sabrina aux éditions Sakramento.
j'ai voulu aider le ciel à sauver le monde alors j'ai organisé des voyages, le livre de Sabrina aux éditions Sakramento.
j'ai voulu aider le ciel à sauver le monde alors j'ai organisé des voyages, le livre de Sabrina aux éditions Sakramento.

j'ai voulu aider le ciel à sauver le monde alors j'ai organisé des voyages, le livre de Sabrina aux éditions Sakramento.

Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar