Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 Jan

La fin des travaux de la commission internationale d'enquête

Publié par Franck for Medjo

Selon Radio Vatican, la commission internationale d'enquête, présidée par le cardinal italien Camillo Ruini, sur Medjugorje a terminé son enquête le 17 janvier 2014. Le résultat a été transmis à la congrégation pour la doctrine de la Foi. Et c'est elle qui décidera de la suite à donner aux apparitions.

Unissons-nous dans la prière pour une issue heureuse de ces travaux afin que la Vierge de Medjugorje puisse conduire le maximum de ses enfants vers son Fils.

Voici les termes utilisés par Radio Vatican.


"(RV) La commission internationale d’enquête sur Medjugorje a terminé son travail vendredi, 17 janvier. Le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège l’a confirmé samedi matin, répondant aux questions des journalistes. Cette Commission créée en 2010 par Benoît XVI, sous les auspices de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, était présidée par le cardinal italien Camillo Ruini et composée d'une quinzaine d’experts : théologiens, médecins, psychologues, mariologues.

Le résultat de son travail sera transmis à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi qui doit l’évaluer et décider de la suite à donner à ce dossier. Lieu d’apparitions présumées, situé à proximité de Mostar en Bosnie-Herzégovine, Medjugorje attire les foules depuis plus de trente ans. Mais la crédibilité des apparitions de Notre Dame est encore à l’étude. On attend donc une explication officielle. Jeudi, le Pape François a reçu en audience l’archevêque de Sarajevo."

La fin des travaux de la commission internationale d'enquête
Commenter cet article

Archives

À propos

faire connaître Medjugorje, les apparitions, les messages que la "Gospa"-la Vierge Marie- laisse aux voyants (visionnaires) de ce village de l'ex-Yougoslavie, village croate dans l'actuelle Bosnie-Herzégovine (BiH) depuis le 24 juin 1981 (veille de la fête de St Jean le Baptiste). " Il n’y a qu’un seul danger avec Medjugorje, c’est de passer à côté". Cardinal Hans Urs von Balthazar